NL   FR

      

Votre corps et votre vie vous appartiennent

“Votre corps et votre vie vous appartiennent”

Lorsque vous avez des petits ou gros problèmes de santé et que vous décidez de vous tourner vers quelqu'un, mieux ne vaut ne pas vous laisser accaparer, malgré la douleur ou le désagrément. Gardez un esprit libre et indépendant, capable de prendre des décisions responsables pour tout ce qui concerne votre corps et votre vie.

C'est votre droit ou peut-être même votre devoir de vous poser des questions, de vous mettre en quête des réponses et de décider consciemment d'accepter (ou non) le traitement ou les remèdes proposés.

Vos chances de guérison seront plus grandes si vous croyez à la thérapie ou au traitement que vous suivez et si vous avez le sentiment de pouvoir y participer activement physiquement et mentalement. Si vous n'êtes pas convaincu ou que vous avez l'impression d'avoir trop vite accepté quelque chose qui vous a en fait été imposé – que ce soit par ignorance, par peur, par habitude, dans le désarroi du moment ou parce que vous en aviez déjà endentu parler – le coeur n'y sera pas, ce qui risque d'influencer le processus de guérison.

Ne soyez donc pas trop docile si vous avez l'impression de ne pas pouvoir ou vouloir accepter un traitement. Parlez clairement et en toute honnêteté de vos doutes et vos sentiments. Ce conseil ne s'applique d'ailleurs pas seulement dans le cas de problèmes de santé, mais dans toutes les situations de la vie où votre accord et votre participation semblent être considérées comme évidentes.